Well, Well, WELL !

Toute chose a une fin, sauf ce blog qui en a 2 (si quelqu'un peut me rappeler la vanne originelle, je lui suis fort saganne) (ouais, ça commence fort...saganne).

2 ans et demi d'inactivité, tout ça pour un retour en semi-fanfare, ponctué d'une vanne à chier.
Mais pourquoi un retour ? Et pourquoi pas ? Ces répliques pourraient être sponsorisées par Arsène Wenger, c'est dingue !

Nan, c'est surtout un retour pour boucler la boucle, histoire de terminer ce blog sur un article autre que parlant de Floyd Mayweather. Et puis parce que j'ai au moins 10 000 COTW qui trainent sur mon PC. D'ailleurs, je ne perds pas une seconde, je mets celle qui aurait du se retrouver COTW une semaine sur 2 si je l'avais connue plus tôt :

samcooke1_71547

Ladies & gentlemen, Miss Sam Cooke ! Oui, le mur peut tomber d'où ce maintien.

D'ailleurs, je me rends compte que beaucoup ont arrêté leurs blogs...d'où un réel nettoyage des favoris, le ménage fut fait.

Well, que s'est-il passé depuis mai 2008 ? De jeune L1 Droit encore à la recherche d'un avenir, je suis devenu un (vieil) étudiant roublard en Master 1 (!!!) Droit européen encore à la recherche d'un avenir (bah ouais, il y a des trucs qui ne changent pas). D'ailleurs, beaucoup de choses ont changé entre temps, l'humour en premier. Il était nettement moins piquant et beaucoup plus gras avant.
Enfin, j'avais quand même des gouts de merde (qui a dit "Toujours maintenant" ?). Bref, par un rapide tour des blogs, je constate que Juh tient le sien à jour au contraire d'une Maitresse Kika qui, trop inspirée par le Dieu vivant que je suis, a préféré arrêter le sien en même temps que le mien.

Je pourrais avoir un tas de choses à évoquer comme mon avis sur la nouvelle politique au Honduras, le fonctionnement de mon congélateur ou alors sur la reproduction des ragondins. Malheureusement, le temps me manque. Ou votre intérêt à vous, milliers (millions ?) de lecteurs.

So...au moins, j'aurais tenté un retour. Le temps de retrouver toutes mes habitudes, de faire le ménage (pas trop quand même) et de savoir comment réintroduire le lecteur Deezer (à l'époque, le fabuleux Radioblogclub était magique) et je serais de retour à plein temps.

L'histoire va s'écrire. See ya next time !